taonné


taonné
taonné, ée [tane] adj.
ÉTYM. Av. 1850, Balzac; de taon.
Rare. Piqué par les taons.
HOM. Tannée, tanner.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • taon — [ tɑ̃ ] n. m. • 1175 toon; bas lat. tabo, onis, class. tabanus ♦ Grosse mouche piqueuse et suceuse (tabanidés), dont la femelle se nourrit du sang des animaux. « L air bourdonne de taons » (Colette). « nos mains saignent sous la morsure des taons …   Encyclopédie Universelle

  • tannée — [ tane ] n. f. • 1680; de tanner 1 ♦ Techn. Résidu du tan, qui ne contient plus de tanin. La tannée est utilisée en jardinage pour faire des couches. 2 ♦ (1895) Fam. vieilli Volée de coups, raclée. Il a reçu une sacrée tannée. ♢ Fig. Lourde… …   Encyclopédie Universelle

  • tanner — [ tane ] v. tr. <conjug. : 1> • 1260; tenner « fatiguer » 1195; de tan 1 ♦ Préparer (les peaux) avec du tan pour les rendre imputrescibles et en faire du cuir. Abusivt Tanner le cuir. Par ext. Préparer (les peaux) avec d autres substances… …   Encyclopédie Universelle


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.